Accueil  ·  Nouvelles  ·  L'école secondaire des Chutes sa politique : Génération sans fumée! Pour offrir un milieu sain, sécu

L'école secondaire des Chutes sa politique : Génération sans fumée! Pour offrir un milieu sain, sécuritaire et sans fumée!

23 mai 2019

L’école secondaire des Chutes est fière aujourd’hui de lancer sa Politique Génération sans fumée qui s’adapte aux nouveaux outils de consommation des jeunes. Désireuse d’offrir à tous les élèves et membres du personnel de l’école un lieu sain, sécuritaire et sans fumée, la politique de l’école vise, entre autres, à diminuer considérablement la consommation des produits du tabac et autres produits associés. « Toute l’équipe-école et les partenaires se mobilisent ensemble pour prévenir le tabagisme chez les élèves. Nous nous assurerons d’abord d’appliquer la loi concernant la lutte au tabagisme et communiquerons les faits réels basés sur des données probantes, puis nous préciserons nos moyens notamment en orientant nos actions vers les élèves de 1re et de 2e secondaire. C’est en agissant à titre préventif que nous découragerons le passage de l’expérimentation à la consommation régulière et atteindrons nos cibles visant à diminuer le nombre de « nouveaux » fumeurs. De plus, la cigarette électronique étant le produit du tabac le plus consommé par les élèves de l’école, nous déploierons beaucoup d’énergie à stopper cette montée fulgurante » de mentionner madame Nathalie Fournier, directrice adjointe à l’école secondaire des Chutes.

Les mesures qui seront mises en place sont la résultante de l’analyse du profil tabagique de l’école secondaire des Chutes réalisé à l’automne 2017 dans lequel on retrouve un portrait peu reluisant des consommateurs. 23 % des élèves mentionnent en effet avoir fait usage d’un produit du tabac au cours des 30 derniers jours. Ce taux est largement supérieur à la moyenne québécoise qui se situe à 12,2 % selon la plus récente enquête réalisée auprès des jeunes du secondaire. D’autres éléments attirent aussi l’attention du comité responsable de la mise en place de la politique; les élèves de 1re et de 2e secondaire ainsi que ceux de 5e secondaire et d’adaptation scolaire sont les plus nombreux à faire usage des produits du tabac.

De plus, 85 % des fumeurs quotidiens affirment avoir vapoté dans les quelques jours précédant ce sondage. Ces données ont guidé l’élaboration d’objectifs précis ciblant principalement les élèves de 1er cycle ainsi que les utilisateurs de vapoteuses. Fait encourageant toutefois, près de 60 % des fumeurs ou des vapoteurs de l’école, tant les jeunes que les adultes, envisagent de cesser bientôt. Des mesures d’aide particulières seront donc mises à leur disposition, car 41 % d’entre eux affirment ne pas savoir de quelle façon ils allaient s’y prendre pour y parvenir.


Avec l’aide de ses différents partenaires (CQTS et CIUSSS de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec), c’est à l’intérieur des murs de l’école que le comité est allé chercher l’appui dont il avait besoin. Intervenants de différents niveaux, enseignants, surveillants, direction, chacun a mis l’épaule à la roue pour offrir une multitude de moyens afin d’atteindre les objectifs. Parmi ceux-ci nous retrouvons, des rencontres d’information s’adressant à l’ensemble des fumeurs, des activités de sensibilisation réalisées avec les élèves de 1re secondaire, des midis d’information en lien avec l’usage du tabac ou de dérivés, une trousse d’aide distribuée gratuitement aux élèves qui désirent cesser leur consommation.

De plus, afin de lancer officiellement la politique École sans fumée, les élèves du cours de santé globale ont organisé une immense chasse au trésor qui s’est déroulée sur deux jours. Tous les élèves ont été invités à y participer en découvrant toutes les activités offertes à l’école et chemin faisant, ont été informés des différents dangers qui guettent les consommateurs. Afin de valoriser et récompenser la présence de chacun, des collations santé cuisinées par les élèves du cours de nutrition étaient distribuées aux participants ainsi qu’un bracelet où l’on retrouve le slogan « ESDC SANS FUMÉE ». Ces messages transmis par les élèves eux-mêmes seront certainement source de réflexion plus significative.

Les recommandations du Conseil québécois sur le tabac et la santé (CQTS) viennent confirmer les orientations prises par l’école : Commencer à intervenir tôt dans le parcours scolaire, donner de l’information juste et fréquente, guider et accompagner les jeunes dans leur cessation tabagique, véhiculer des messages clairs quant à l’application de la loi et valoriser la non-consommation.

Comme le dit si bien un célèbre proverbe africain : « Ça prend tout un village pour éduquer un enfant. » À l’école secondaire des Chutes, ça prend toute une équipe pour accompagner ces jeunes consommateurs vers une réussite de cessation!


On retrouve sur la photo de gauche à droite :
À l’avant : Serge Deschênes, Chantal St-Pierre, Véronique Maheu, Mélissa Cossette, Laurence Cloutier, Camélia Joly, Marie-Ève Landry, Mylène Vézina, Audrey Racette, Sarah Lee Flageolle et Samuel Dauphinais.
À l’arrière : Nathalie Fournier et Maxime Robert.
 
 
 
 
Source :
Renée Jobin, coordonnatrice aux communications
Commission scolaire de l'Énergie
Tél. : 819 539-6971, poste 2340
rjobin@csenergie.qc.ca
Information :
Nathalie Fournier, directrice adjointe
École secondaire des Chutes
Tél. : 819 539-2285, poste 3588
nfournier@csenergie.qc.ca