Accueil  ·  Nouvelles  ·  « C'est aujourd'hui que nous créons » une magnifique réalisation des élèves de l'école Félix-Leclerc

« C'est aujourd'hui que nous créons » une magnifique réalisation des élèves de l'école Félix-Leclerc - Un projet rendu possible grâce au soutien financier du ministère de l'Éducation et de l'Enseignem

30 mai 2019

En guide de clôture du spectacle de fin d’année présenté le 14 mai dernier par les élèves et le personnel de l’école Félix-Leclerc, l’auditoire a eu le privilège d’assister en primeur à leur fabuleuse vidéo : « C’est aujourd’hui que nous créons », un projet réalisé grâce au soutien financier de 30 000$ du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur dans le cadre du virage numérique. Mettant en vedette tous les élèves de l’école à vocation musicale de Shawinigan, la vidéo présente une magnifique création musicale empreinte d’émotion.

 
Cette merveilleuse aventure s’est amorcée par un véritable coup de cœur lorsque les concepteurs se sont présentés à l’école Félix-Leclerc pour une journée d’observation! Ils ont alors eu l’occasion de découvrir le niveau musical des élèves et d’analyser les activités qu’ils effectuent dans leurs cours de musique.

 
 
 
 
Les élèves ont, par la suite, été amenés à vivre des ateliers de création, d’écriture, d’arrangement et de notation. Répartis sur une période de quatre semaines, ces ateliers ont pour objectif de stimuler l’imaginaire créatif et ont d’ailleurs amené les élèves à créer certains des thèmes utilisés dans l’œuvre finale. Accompagnés d’une ressource spécialisée dans l’enseignement de la musique auprès des jeunes, ils ont participé à six activités créatives. Ils ont également découvert en quoi consistent l’arrangement et l’écriture d’une partition à l’ordinateur. Les jeunes de 2e cycle ont bénéficié d’un peu plus de temps, car ils vivent actuellement une phase transitoire où ils ont besoin d’être guidés et désirent également jouir d’une certaine autonomie lors des activités. C’est également vers la fin de cette période qu’une rencontre avec d’autres ressources, cette fois pour la confection des décors, le scénario et les arts plastiques, a été organisée.
 
 
 

L’étape de la production audio a suivi et s’est déroulée sur une période de cinq semaines. Les jeunes devaient d’abord enregistrer certains extraits musicaux avec leur instrument de musique et ainsi apprendre à surmonter l’univers plus stressant d’un studio d’enregistrement. Au cours de cette période, ils ont également eu un aperçu des immenses possibilités que le numérique peut apporter à la musique. Ils ont ensuite pu procéder à l’enregistrement de tous les segments musicaux utilisés pour le montage final, car il est important de mentionner que toute la musique et les extraits sonores de la vidéo sont l’œuvre des élèves de l’école Félix-Leclerc. Parallèlement à cette période de production audio étaient confectionnés les éléments de décor pendant leurs cours d’art plastique.
 
 
Le travail s’est terminé avec la production vidéo qui s’est étalée sur une période de trois semaines. Six jours ont été consacrés au tournage. Les élèves du préscolaire, de 1er et de 2e cycle ont été filmés en groupe sur la scène de l’école secondaire Val Mauricie. Quant aux jeunes de 3e cycle, dont plusieurs agissent à titre de solistes, ils ont eu droit à des plans uniques.
 
 
 
 
 
 
L’étape de la postproduction, composée du mixage sonore de l’œuvre ainsi que de son montage vidéo, n’a comporté que très peu d’activités dans l’établissement scolaire. Cependant, quelques petites capsules additionnelles ont été produites à l’intention des élèves afin de permettre un suivi des étapes franchies pour arriver au résultat final qui est vraiment extraordinaire.

 
Vous pouvez d’ailleurs le constater par vous-mêmes en cliquant sur le lien suivant :

 
 
Cette réalisation hors du commun a réellement eu des répercussions positives dans la vie des jeunes musiciens. Les élèves sont désormais plus motivés, inspirés et très engagés. Et ils disposent maintenant d’une compétence additionnelle.
 
 
 
 
 
 

En fait, l’expérience fut tellement enrichissante que l’école Félix-Leclerc aimerait bien pouvoir ajouter le numérique à son programme de façon permanente.

Pour ce faire, le personnel aurait besoin de partenaires d’envergure prêts à investir. À qui la chance?
Source :
Renée Jobin, coordonnatrice aux communications
Commission scolaire de l'Énergie
Tél. : 819 539-6971, poste 2340
rjobin@csenergie.qc.ca
Information :
Marie-Clode Baribeault, directrice
École Félix-Leclerc
Tél. : 819 536-3878, poste 3701
mcbribeault@csenergie.qc.ca