Accueil  ·  Nouvelles  ·  Le Bolé, un projet unique porteur de sens! Inauguration d'un service de repas opéré par des élèves a

Le Bolé, un projet unique porteur de sens! Inauguration d'un service de repas opéré par des élèves ayant une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre de l'autisme

19 avril 2018

Le personnel du Centre d’éducation des adultes (CÉA) du Saint-Maurice est fier aujourd’hui d’inaugurer Le Bolé : un tout nouveau service de repas opéré par des élèves ayant une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre de l’autisme.

Depuis octobre 2017, les élèves de la classe d’intégration sociale de l’enseignante, madame Véronique Lebrun, et du Plateau de travail du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec (CIUSSS MCQ) supervisé par l’éducatrice, madame Denise Thivierge, ont, en effet, mis en place un service unique qui permet aux 500 élèves du CÉA d’avoir accès à du café frais, des soupes et diverses collations tant à la pause du matin que pour le dîner, et ce, à très faible coût. À la fin de chaque journée, les surcroîts de soupe sont même vendus pour permettre à un plus grand nombre de personnes d’en profiter et ainsi éviter les pertes.

La petite histoire

Confrontés à la fermeture de la cafétéria annoncée en juin 2017, plusieurs élèves avaient manifesté leur déception et leur frustration de perdre un service important et une occasion de contacts chaleureux. Ils avaient même exprimé le souhait de de préparer eux-mêmes des repas afin de remplacer les machines distributrices qui devenaient leur seule source d’approvisionnement. L’enseignante et l’éducatrice du plateau de travail ont accueilli avec enthousiasme l’idée d’assumer cette responsabilité. Elles ont décidé de tout mettre en œuvre pour soutenir les élèves dans la mise en place de ce projet au grand bonheur de leurs élèves en intégration sociale. La particularité de cette initiative : le réaliser en impliquant des élèves vivant avec un diagnostic de déficience intellectuelle ou d’un spectre de l’autisme.

C’est dans ce contexte qu’une réflexion et une concertation se sont amorcées avec le partenaire du CÉA, le CIUSSS MCQ, et que les prémices du projet sont apparues. L’idée de permettre à un groupe d’élèves ayant une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre de l’autisme de s’impliquer dans un tel projet était stimulante, mais apportait son lot de questionnements : « Bien que certains y voyaient une occasion fabuleuse de réinvestissement des notions acquises et de préparation à intégrer le marché du travail, d’autres se questionnaient sur la faisabilité du projet étant donné la couleur particulière des élèves impliqués. L’inconnu peut être un vecteur de peur ou, comme dans le cas présent, le prélude à une nouvelle aventure » de souligner madame Lebrun.


Pour les vingt et un élèves impliqués du lundi au jeudi, toutes les actions posées pour exploiter ce service sont devenues des prétextes à l’apprentissage. Pensez à toutes les étapes pour administrer un restaurant : inventaires, ressources matérielles, ressources humaines, règles de salubrité, préparation de la nourriture, service à la clientèle, promotion, etc. Une grande partie de ces tâches est effectuée par les élèves, guidés par l’enseignante et l’éducatrice.

De nombreux apprentissages sont réalisés par les participants lesquels se basent principalement sur le programme d’intégration sociale du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MEES) : des habiletés de résolution de problèmes, des habiletés personnelles et sociales, de l’ordre de la communication, de la psychomotricité, des mathématiques, des habiletés de travail, d’hygiène et de soins personnels, etc.

Dans une société de performance comme la nôtre, chaque petite force devient un atout majeur pour l’employé en devenir. Vivre avec une déficience intellectuelle n’est pas toujours simple. Confrontés à plusieurs obstacles de taille quand le temps est venu de se trouver une place parmi la « normalité », les adultes ayant une déficience intellectuelle se retrouvent, la plupart du temps, en situation d’échec. Les projets de vie trouvent alors écho dans la simplicité et la facilité.

Rayonner dans la communauté. Voilà le réinvestissement souhaité pour ce projet. D’ailleurs, il est en nomination au prochain Gala entrepreneurial de la Commission scolaire de l’Énergie qui se déroulera le 26 avril 2018.


On retrouve, de gauche à droite -
À l’avant : Tommy Champagne, Guilaine Ricard, Pierre Dore, Patricia Lachance, Lysanne St-Amand, David Caron, Julie Lépine, Josée Lamothe, Félix Lapointe, Mario Cossette, Patrick Guimond.

À l’arrière : Denise Thivierge, éducatrice spécialisée au CIUSSS MCQ, secteur DI-TSA en intégration au travail et communautaire, Mario Boulanger, directeur du CÉA du Saint-Maurice, Véronique Lebrun, enseignante en intégration sociale, Samantha Doucet, Josée Jolivet, Daniel Bellemare, Keaven Fauvelle, Luc Beaudoin, Mario Allaire, Stéphane Jalbert, Philippe Cossette, Hugues Périgny, Mélissa Villeneuve-Quessy.


Depuis près de quinze ans, les intervenantes des deux organisations ont développé conjointement un modèle d’intervention unique, performant et porteur de sens pour les usagers du CÉA. L’enseignante de la Commission scolaire de l’Énergie et l’éducatrice du CIUSSS MCQ, qui gravitent autour du groupe appelé IS/Le Plateau, travaillent en collaboration étroite à la fois avec tous les élèves, mais aussi en sous-groupe en respect des rôles prévus par chacun des deux employeurs afin de permettre à ces adultes de développer les connaissances, les pratiques et les attitudes à adopter dans le but d’en faire des personnes socialement intégrées. Des adultes ayant des limitations importantes qui peuvent à la fois recevoir de l’enseignement avec une enseignante qualifiée en situation réelle de travail et des interventions adaptées à leurs besoins avec l’intervenant du CIUSSS MCQ; le meilleur des deux mondes. Cette collaboration de longue date est devenue gage de succès de ce magnifique projet.
 
 
Source :
Renée Jobin, coordonnatrice aux communications
Commission scolaire de l'Énergie
Tél. : 819 539-6971, poste 2340
rjobin@csenergie.qc.ca
Information :
ReMario Boulanger, directeur
Centre d'éducation des adultes du Saint-Maurice
Tél. : 819 536-2820, poste 2003
mboulanger@csenergie.qc.ca