Accueil  ·  Nouvelles  ·  Cyber civilisé : je réfléchis AVANT de publier - L'école secondaire des Chutes travaille à développe

Cyber civilisé : je réfléchis AVANT de publier - L'école secondaire des Chutes travaille à développer des attitudes responsables et respectueuses sur le Web

23 novembre 2016

À l’école secondaire des Chutes, plusieurs actions sont au menu afin de favoriser les comportements positifs et responsables dans le cyberespace. En 2015-2016, l’école a formé un comité de lutte à la violence et à l’intimidation qui organise et coordonne des activités éducatives, des conférences, des ateliers et d’autres moyens de sensibilisation. Cette année, des rencontres d’information seront organisées avec l’organisme de justice alternative et réparatrice Volteface pour faire en sorte que les élèves saisissent bien les conséquences légales de la cyberintimidation. Un concours de slogans sera aussi mis sur pied. La CLIC, un groupe d’élève pour la sensibilisation, produira des affiches qui seront apposées à divers endroits de l’école pour encourager leurs pairs à dénoncer la publication de messages d’intimidation sur les réseaux sociaux. Enfin, des ateliers « Cyber civilisés » seront animés par le Service d’animation à la vie spirituelle et d’engagement communautaire (SASEC).

Une première activité a été réalisée le 2 novembre dernier. Les élèves de chacune des classes ont été invités à visionner une courte vidéo percutante dans laquelle on voit un jeune à l’école qui aborde une autre élève en lui lançant, haut et fort, des insultes et des critiques personnelles.Une discussion animée par les enseignants s’est ensuite amorcée avec la question suivante : Dirais-tu des choses semblables en personne? Si non, pourquoi le faire en ligne? Inutile de dire que les propos des élèves ont été enflammés.
 
 
Sur la photo de gauche à droite on retrouve certains des jeunes de l’école qui ont participé à la première activité :
Pierre-Luc Boucher, Raphaël Martineau, Maïka Losier et Zackary Argouin-Cyr, assis devant l’ordinateur.







Pour quelles raisons toutes ces actions sont-elles mises de l’avant? Divers intervenants de l’école ont fait appel au comité de lutte à la violence et à l’intimidation après avoir constaté une forte hausse des conflits et des problèmes liés ou amplifiés en raison d’une mauvaise utilisation des réseaux sociaux. Par conséquent, on a décidé d’être particulièrement proactif afin d’éduquer les élèves à l’importance de réfléchir avant de publier des contenus sur le Web.

En effet, les élèves ont parfois tendance à faire preuve de préjugés et à réagir rapidement sur les réseaux sociaux sans réfléchir aux conséquences de leurs messages sur les personnes ciblées. Or, un commentaire malfaisant ou un simple « like » peut être considéré comme de la cyberintimidation. Il importe donc de développer la capacité d’analyse des élèves afin qu’ils puissent reconnaître les publications problématiques pour ensuite adopter des réactions responsables et positives.

Pour assurer le succès de la démarche, la supervision parentale est également essentielle. L’équipe-école compte ainsi sur la collaboration des parents et de l’ensemble des adultes de notre société qui ont un rôle primordial à jouer pour mieux encadrer les jeunes.

Un projet de sensibilisation qui aura certainement des retombées positives!
 
 
Source :
Renée Jobin, coordonnatrice
Secrétariat général et Communications
Tél. : 819 539-6971, poste 2340
rjobin@csenergie.qc.ca
Information :
Katia Cournoyer, animatrice de vie spirituelle et d'engagement communautaire
École secondaire des Chutes
Tél. : 819 539-2285, poste 3574
kcournoyer@csenergie.qc.ca