Accueil  ·  Nouvelles  ·  5e édition du déjeuner hommage aux intrapreneurs : la contribution significative de 9 membres du per

5e édition du déjeuner hommage aux intrapreneurs : la contribution significative de 9 membres du personnel de la Commission scolaire de l'Énergie est soulignée!

29 janvier 2016

Neuf membres du personnel de la Commission scolaire de l’Énergie ont été honorés par la Communauté entrepreneuriale de Shawinigan au déjeuner des intrapreneurs le 26 janvier dernier. Présidée par le maire de Shawinigan, M. Michel Angers, l’activité a pour objectif de souligner la contribution particulièrement significative d’employés œuvrant au sein d’entreprises shawiniganaises. L’intrapreneuriat réfère aux personnes qui ont des qualités entrepreneuriales telles le sens des responsabilités, la créativité, l’autonomie et le leadership. Les intrapreneurs prennent des risques, proposent des solutions novatrices et participent activement au développement de leur organisation. Cette forme d’engagement au sein des entreprises ou des organisations est à mi-chemin entre celui qui fait ce qu’on attend de lui et l’entrepreneur ou le dirigeant qui impulse l’organisation ou l’entreprise qu’il dirige. Derrière les entrepreneurs, il y a des intrapreneurs!


Mme Manon Paquin, enseignante, et M. Robert Goulet, bénévole, ont mobilisé toute l’équipe-école de l’école Immaculée-Conception autour de la mise en place d’un salon des artisans en décembre dernier avec deux objectifs en tête : récolter des fonds pour permettre l’organisation d’activités pour les élèves et faire connaître les produits locaux et du terroir à la communauté. Un premier salon avait eu lieu en mai 2015 et avait connu un bon succès. Ils ont proposé d’en organiser un autre, tout juste avant les fêtes de Noël. Ne comptant pas leurs heures, ils ont communiqué de nouveau avec les artisans et ont mis en branle l’organisation avec le soutien de l’équipe-école. Plus de 1 000 visiteurs ont eu l’occasion d’admirer les produits de 58 exposants.



Madame Marie-Noël Baron, orthopédagogue, une référence indispensable pour le personnel enseignant et professionnel, a développé des outils d’évaluation et de suivi des élèves afin de travailler en prévention et en dépistage dès l’entrée au préscolaire. Elle a également innové en intégrant les aides technologiques auprès des élèves dyslexiques et dyspraxiques et a formé les éducatrices spécialisées œuvrant auprès de la clientèle. Grâce à ses efforts, certains élèves ont pu poursuivre leur cheminement en classe régulière en vivant des réussites au lieu d’être constamment confrontés à l’échec.



Enseignant à l’école Laflèche, M. Dominic Veillette a créé le Le Laflèche Show qui présente l’actualité d’une façon simple et ludique aux élèves de l’école. Réalisée par les élèves de classe, la présentation audiovisuelle permet de développer une grande solidarité au sein du groupe et la motivation est incontestable. Le travail d’équipe, la persévérance et le sens des responsabilités sont au cœur de cette initiative qui, année après année, ne cesse de progresser. Membre du Cercle de l’énergie en entrepreneuriat, il a passé cette année le flambeau à une enseignante afin que sa passion se propage. Être fier des réussites, se donner des méthodes de travail, poser des questions, chercher des manières de faire différentes, voilà ce qui résulte de ce projet. Le Laflèche Show a d’ailleurs été en nomination au gala régional en entrepreneuriat.


Mme Nancy Peters, technicienne en éducation spécialisée à l’école secondaire Val-Mauricie, est une personne impliquée auprès de ses élèves et de ses collègues de travail. Œuvrant auprès d’une clientèle autiste, elle ne compte pas son temps pour mener à terme les différents projets de financement qu’elle met en place afin de permettre aux élèves du groupe de vivre des activités adaptées à leurs besoins. Dynamique, passionnée et surtout, ayant à cœur le développement des élèves qui lui sont confiés, elle réussit à susciter leur intérêt et à faire en sort qu’ils participent à la confection, la réalisation et la vente des articles.  


Être un agent de changement, maintenir la cohérence, la constance, l’implication, la créativité d’une équipe d’enseignants et d’intervenants au quotidien, ce sont tous ces défis que relève M. Tommy Champagne, conseiller pédagogique au Centre d’éducation des adultes du Saint-Maurice. Il a su établir des contacts avec des collègues de nombreuses commissions scolaires et contribue activement à la recherche et à la mise en action d’approches pédagogiques novatrices pour favoriser la réussite de la clientèle. Il est toujours porteur de la mission, de l’efficience pédagogique au quotidien du centre, mais surtout, c’est un visionnaire qui, par une approche de collégialité, projette l’organisation dans le futur, cherchant sans cesse les innovations qui peuvent permettre de mieux faire réussir les élèves.  

Mme Annie Désaulniers, technicienne en travaux
pratiques à l’école secondaire Val-Mauricie, est une personne qui a à cœur les élèves et ses collègues de travail. Impliquée de façon marquée dans les projets entrepreneuriaux depuis l’an dernier, elle fait également preuve de créativité dans la recherche de solutions puisqu’elle guide des élèves dans les classes d’adaptation scolaire ayant des problématiques particulières. Elle soutient les enseignants et encadre les élèves dans la réalisation de leur projet respectif. À la base, cet aspect de son travail n’est pas inclus dans sa description de tâches. Impliquée dans différentes activités, sa contribution est telle, qu’elle est de plus en plus sollicitée puisque son expertise est aujourd’hui incontournable.


La présence de M. Jocelyn Lacoursière fait toute une différence à l’école Saint-Charles-Garnier. Il accueille toujours le personnel avec son sourire dès son arrivée à l’école. Il répond avec empressement et efficacité aux nombreuses demandes. Toujours en recherche créative de solutions, aucun problème ne lui résiste. Il s’assure que tous les élèves tissent des liens significatifs et respectent son fidèle partenaire ayant une déficience intellectuelle légère qu’il a pris sous son aile. Impliqué auprès de jeunes lors d’activités parascolaires, et ce, depuis plus de 15 ans, il organise des pratiques et des parties interscolaires, des tournois de soccer, de hockey sur glace et de hockey cosom pour les élèves et le personnel. À la fin de l’année, les activités se terminent par un grandiose Gala méritas. L’entraide et la fraternité sont des valeurs importantes pour celui que l’on présente comme un rassembleur d’énergie.

Pour Mme Annie Melançon, responsable du service de garde de l’école Saint-Joseph, les petits problèmes quotidiens ne sont pas des montagnes, mais bien des défis. Elle a cette habileté naturelle d’impliquer les gens dans sa recherche de solutions. Depuis son arrivée à l’école Saint-Joseph, son leadership s’est manifesté par le développement d’un programme d’activités parascolaires qui était inexistant. Pas moins de 8 activités ont été mises sur pied. Madame Melançon est également la première représentante provenant du personnel de soutien à prendre part aux activités du Cercle de l’énergie en entrepreneuriat de la Commission scolaire de l’Énergie.


On dit de M. Luc Tousignant, enseignant au Carrefour Formation Mauricie, qu’il est « dans une classe à part ». Respecté par ses collègues et les élèves, c’est un convaincu de la force collective. Il sollicite constamment les uns et les autres dans une attitude ouverte de dialogue. Quand le CFM division entrepreneuriat a reçu une demande pour collaborer au projet de fabrication d’un véhicule tout terrain de type côte à côte, tous se sont instinctivement tournés vers lui. Il fallait réunir une petite équipe d'élèves intéressés à travailler en dehors des heures de cours, donc mettre sur pied une petite entreprise afin de travailler à fabriquer différentes pièces. Luc a embarqué dans le projet et effectué le recrutement des élèves. Sous sa supervision, ceux-ci ont appris à vivre toutes les étapes que doit traverser une entreprise avant d’amorcer la production de pièces. Par son leadership, il a largement contribué au développement de la créativité des élèves, a permis le transfert de connaissances théoriques et pratiques dans un projet concret, tout en développant des compétences entrepreneuriales. Le projet qui a débuté en mars 2015 se poursuit toujours.


Dans toutes les organisations, qu’elles soient caritatives, communautaires, coopératives, gouvernementales ou entreprises privées ou à but non lucratif, l’intrapreneur possède ce profil d’employé qui épouse la mission de l’entreprise. Sa contribution particulièrement significative assure le succès, l’innovation et la croissance. Même si les intrapreneurs ne sont pas à l’origine de la création de leur organisation ou de leur entreprise, ils apportent des solutions aux défis de croissance, aux dysfonctionnements et aux divers problèmes que rencontre leur organisation.

Le conseil des commissaires et la direction de la Commission scolaire de l’Énergie tiennent à féliciter ces personnes exceptionnelles et saluent leur goût d’entreprendre!
 
Photos : Air Vizion
 
 
Source :
Renée Jobin, coordonnatrice
Secrétariat général et Communications
Tél. : 819 539-6971, poste 2340
rjobin@csenergie.qc.ca