Accueil  ·  Nouvelles  ·  4e édition du déjeuner hommage aux intrapreneurs : la contribution significative de 4 élèves et 10 m

4e édition du déjeuner hommage aux intrapreneurs : la contribution significative de 4 élèves et 10 membres du personnel de la Commission scolaire de l'Énergie est soulignée!

17 février 2015

Quatre élèves et dix membres du personnel de la Commission scolaire de l’Énergie ont été honorés par la Communauté entrepreneuriale de Shawinigan au déjeuner des intrapreneurs le 10 février dernier. Présidée par le maire de Shawinigan, M. Michel Angers, l’activité a pour objectif de souligner la contribution particulièrement significative d’employés œuvrant au sein d’entreprises shawiniganaises. L’intrapreneuriat réfère aux personnes qui ont des qualités entrepreneuriales telles le sens des responsabilités, la créativité, l’autonomie et le leadership. Les intrapreneurs prennent des risques, proposent des solutions novatrices et participent activement au développement de leur organisation. Cette forme d’engagement au sein des entreprises ou des organisations est à mi-chemin entre celui qui fait ce qu’on attend de lui et l’entrepreneur ou le dirigeant qui impulse l’organisation ou l’entreprise qu’il dirige. Derrière les entrepreneurs, il y a des intrapreneurs!

Sur les photos suivantes, on retrouve les personnes ayant reçu des certificats honorifiques du maire de Shawinigan, monsieur Michel Angers.
 
M. Alain Desbiens de la Fondation Sunny D. Extrême (à l’extrême droite) a honoré quatre élèves de la Commission scolaire de l’Énergie, Rosa-Lee Ricard, de l’école secondaire des Chutes (à la gauche de M. Desbiens), Karim Gaudreault, de l’école secondaire Paul-Le Jeune (à l’avant), Myriam Paquette, de l’école secondaire du Rocher (derrière Karim) et Rose Veillette de l’école secondaire Val-Mauricie (au centre) qui, dans leur bénévolat auprès des personnes âgées, ont fait toute une différence. Leur sens de l’initiative, leur ténacité et leur solidarité ont permis d’accompagner des personnes âgées dans leurs loisirs estivaux.
 
 
 
M. Stéphane Lajoie, directeur, a voulu reconnaître le leadership, la ténacité et la créativité de mesdames Cinthia Magnan, à gauche, et Jasmine Nadeau, à droite, enseignantes à l’école Dominique-Savio, qui ont mis en place le projet L’école à notre rythme, une initiative de Radio-Canada qui permet de promouvoir le dynamisme et le sentiment d’appartenance à l’école. De la mise en candidature au tournage du 7 octobre, tous les enseignants et les élèves de l’école ont été impliqués dans la préparation et la réalisation de nombreux tableaux intégrés à la capsule promotionnelle.
 
 
 
 
 
 
À l’école Notre-Dame du Lac-à-la-Tortue, le Club des Petits Déjeuners n’aurait pas vu le jour sans la détermination de madame Marie-Claude Maurais. Madame Maurais a coordonné la mise en place des infrastructures, le recrutement des bénévoles et l’accueil des élèves ayant besoin d’un petit déjeuner, point de départ d’une journée réussie à l’école. Le Club a ainsi triplé sa fréquentation. Encore aujourd’hui, à titre de directrice adjointe de l’école, madame Maurais s’occupe de l’épicerie, se fait un devoir d’inspirer le service aux élèves en les accueillant le matin.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Madame Judith Bordeleau, enseignante à l’école Immaculée-Conception, honorée par la directrice de l’école, madame Guylaine Lessard, s’est encore lancé un défi de taille cette année, soit celui de réaliser un projet entrepreneurial de grande envergure avec ses élèves en aménageant des espaces artistiques et de détente à proximité du Centre Gervais Auto. Le projet a été présenté au conseil municipal et a fait ressortir la créativité des jeunes et leur sens du partage et de la solidarité envers la communauté. Le rayonnement de ses efforts, conjugués à ceux de ses élèves, apporte un vent de dynamisme et de créativité au sein de l’école. Membre du Cercle de l’énergie en entrepreneuriat de la Commission scolaire de l’Énergie avec une quarantaine d’autres intervenants, madame Bordeleau épaule également les enseignants de l’école dans le développement de l’entrepreneuriat.
 
 
 
 
Par son dynamisme, son leadership et son professionnalisme, madame Lynda Corriveau, agente de bureau à l’école secondaire des Chutes, fait partie des personnes qui se démarquent au quotidien dans une entreprise. Particulièrement rassembleuse, elle a su, avec sa créativité, créer des logos, tels que celui de l’école et des équipes sportives et a ainsi donné un nouveau souffle en créant une image de prestige et en développant un sentiment d’appartenance et de fierté à l’école secondaire des Chutes. Très impliquée, elle est aussi au cœur de la mise sur pied d’un site Web unique, améliorant l’accès à l’école. Son implication a eu un impact direct sur l’organisation annuelle des portes ouvertes et sur l’augmentation spectaculaire du nombre d’élèves fréquentant l’école secondaire des Chutes. Elle est une ambassadrice hors pair, son sourire et sa joie de vivre séduisent tous les gens qui ont le privilège de la côtoyer.
 
 
 
 
 
L’engagement de mesdames Isabelle Bédard, à gauche, et Caroline Lapointe, à droite, enseignantes à l’école secondaire Val-Mauricie, qui figurent sur la photo en compagnie du maire, monsieur Angers et du président de la Commission scolaire de l’Énergie, monsieur Jean-Yves Laforest, mérite d’être salué. Depuis quelques années, toutes deux ont mis sur pied une entreprise qui produit des pains et des muffins. La particularité de leur projet? Il est réalisé avec des élèves qui souffrent de handicaps sévères. Les profits réalisés par la vente de leurs produits permettent aux jeunes d’effectuer des voyages éducatifs. L’entrepreneuriat permet donc de développer l’autonomie afin d’acquérir des compétences de base les préparant à devenir des citoyens et des citoyennes plus fonctionnels. Ce marathon de générosité qui se perpétue d’année en année a un effet mesurable sur le développement de l’estime de soi. Avec les parents, elles contribuent à leur donner beaucoup de dignité.
 
 
 
 
Depuis la création du C.A.F.E., le Centre d’apprentissage et de formation en entrepreneuriat, madame Céline Isabelle, enseignante à l’école secondaire Val-Mauricie, fait de l’entrepreneuriat l’élément central de son action. Elle s’investit depuis plusieurs années afin de développer l’entrepreneuriat à l’école, particulièrement auprès des jeunes qui ont des difficultés d’apprentissage. Elle est également la représentante de l’école secondaire Val-Mauricie au Cercle de l’énergie en entrepreneuriat de la Commission scolaire. Mme Isabelle est une valeur sûre puisque ses énergies sont essentiellement orientées vers les besoins de ses élèves. Elle cherche à leur inculquer des valeurs et des compétences qui visent l’autonomie et la débrouillardise. Son leadership et sa ténacité dans le développement de la culture entrepreneuriale en font une ressource précieuse pour le réseau scolaire.
 
 
 
 
 
Très impliqué et engagé au Carrefour Formation Mauricie, monsieur Denis Duchesne, enseignant en Techniques d’usinage a la tête pleine de nombreux projets et aime relever des défis qui permettent à ses élèves de s’impliquer dans la communauté en fabriquant des pièces qui joueront un rôle significatif pour la population. Son pire défaut est de ne jamais dire « non » à ses supérieurs. Le plus beau joyau de Denis Duchesne est, sans contredit, sa participation à la création des médailles pour les Jeux du Québec qui ont eu lieu à Shawinigan à l’été 2012. En effet, plus de 1 500 athlètes arborent aujourd’hui une médaille fabriquée dans les ateliers de techniques d’usinage du Carrefour Formation Mauricie de la Commission scolaire de l’Énergie. M. Duchesne n’a pas compté ses heures pour faire de ce projet une réussite à tous les niveaux. Il est très fier de cette réalisation et tous les dirigeants de la Commission scolaire le sont tout autant.  
 
 
 
Madame Renée Jobin, coordonnatrice aux Services du secrétariat général et des communications, est activement impliquée au sein de la Commission scolaire de l’Énergie tant auprès de la présidence, de la direction générale que des directions de services et d’établissements. Outre ses bonnes relations avec les médias, madame Jobin contribue fortement à publiciser les bons coups des établissements et de la Commission scolaire. Elle sait mettre en valeur, en collégialité avec les directions, les réalisations des établissements avec originalité et créativité et exerce un réel leadership afin de valoriser l’école publique. Par ailleurs, madame Jobin est fortement impliquée dans l’organisation du Gala entrepreneurial de la Commission scolaire et est engagée dans de nombreux partenariats externes, dont la Communauté entrepreneuriale de Shawinigan, où elle accepte avec générosité de mettre à profit son expertise. L’ensemble de ses collègues de travail apprécie sa cordialité, sa disponibilité et reconnaît d’emblée son savoir-faire.
 
Dans toutes les organisations, qu’elles soient caritatives, communautaires, coopératives, gouvernementales ou entreprises privées ou à but non lucratif, l’intrapreneur possède ce profil d’employé qui épouse la mission de l’entreprise. Sa contribution particulièrement significative assure le succès, l’innovation et la croissance. Même si les intrapreneurs ne sont pas à l’origine de la création de leur organisation ou de leur entreprise, ils apportent des solutions aux défis de croissance, aux dysfonctionnements et aux divers problèmes que rencontre leur organisation.

Le conseil des commissaires et la direction de la Commission scolaire de l’Énergie tiennent à féliciter ces personnes exceptionnelles et saluent leur goût d’entreprendre!
 
 
 
Source :
Renée Jobin, coordonnatrice
Secrétariat général et communications
Tél. : 819 539-6971, poste 2340
rjobin@csenergie.qc.ca