Accueil  ·  Nouvelles  ·  Année scolaire 2014-2015 : La cloche a sonné pour les quelque 8 700 élèves du primaire et du seconda

Année scolaire 2014-2015 : La cloche a sonné pour les quelque 8 700 élèves du primaire et du secondaire de la Commission scolaire de l'Énergie

19 août 2014

Les écoles bourdonneront de nouveau d’activités à compter du vendredi 29 août puisque ce sera jour de rentrée pour les quelque 8 707 jeunes élèves du primaire et du secondaire de la Commission scolaire de l’Énergie. Quant aux 2 879 élèves adultes en formation générale des adultes et en formation professionnelle, ils sont retournés en classe plus tôt en août.  

« La rentrée scolaire est un moment privilégié où chaque élève est accueilli par une équipe qui a bien hâte de faire la connaissance des petits nouveaux et de retrouver ceux qui poursuivent leur cheminement scolaire. En effet, chaque élève sera entouré par des intervenants qualifiés qui offriront un encadrement rigoureux et stimulant favorisant la réussite scolaire » de mentionner madame Danielle Bolduc, présidente de la Commission scolaire de l’Énergie.  

« Nos équipes consacrent également tous les efforts nécessaires pour offrir des milieux de vie paisibles, accueillants et propices à l’apprentissage. Et malgré le contexte de compressions budgétaires avec lequel nous devons composer dont les détails suivront avec l’adoption du budget 2014-2015 le 26 août, nous nous apprêtons à vivre une année scolaire stimulante et enrichissante avec, bien sûr, la persévérance et la réussite scolaires de nos élèves, jeunes et adultes comme fer de lance » d’ajouter monsieur Denis Lemaire, directeur général de la Commission scolaire de l’Énergie.

Au primaire : une hausse constante de la clientèle
« Au primaire et au préscolaire, nous connaissons une hausse constante de notre clientèle. Deux de nos écoles, l’école Notre-Dame de Notre-Dame-du-Mont-Carmel et l’école Sainte-Marie de Saint-Boniface sont d’ailleurs remplies à pleine capacité à tel point que nous avons dû présenter des demandes d’agrandissement au ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport en juin dernier. Ces écoles doivent être réaménagées pour permettre d’accueillir la clientèle qui, selon les prévisions, augmentera de façon importante au cours des prochaines années.

Au secondaire : une offre de 16 concentrations pour contrer la baisse démographique
« Au secondaire, nous avons dû composer avec la diminution de notre clientèle au cours des dernières années. La situation n’est pas encore stabilisée, mais nous avons pu mieux la contrôler en mettant en place des concentrations qui répondent vraiment aux aspirations de nos élèves. Au lieu de quitter la Commission scolaire de l’Énergie pour fréquenter une école dont le profil correspond à leurs intérêts, un élément de motivation très important qui incite réellement nos élèves à persévérer, ils demeurent avec nous. Nous accueillons même quelques élèves de l’extérieur! Cette année, environ 860 élèves se sont inscrits dans l’une ou l’autre des 16 concentrations offertes et notre offre sera bonifiée au cours de l’année scolaire 2015-2016 où 19 concentrations seront offertes. Surveillez la campagne publicitaire sur nos portes ouvertes qui se tiendront les 27 et 28 septembre prochain » a poursuivi, avec enthousiasme, M. Lemaire.

Relever avec compétence le défi de la relève
Toujours centrée sur sa mission éducative, la Commission scolaire de l’Énergie intensifiera ses efforts pour assurer la relève des nombreux travailleurs qui quitteront bientôt le marché du travail. « Avec la prochaine vague de retraites, plusieurs secteurs connaîtront une importante pénurie de main-d’œuvre. Nos élèves devront être en mesure de faire progresser la société de demain » d’ajouter monsieur Lemaire.

« D’abord, nous continuerons de mettre une priorité sur le développement des compétences de notre personnel. Nous avons mis en place plusieurs actions visant à lui fournir davantage de soutien, d’accompagnement et de formation. Dès cet automne, par exemple, le projet Miroir sera offert à nos enseignants et bientôt à nos professionnels et à notre personnel de soutien. Ce programme consiste à un service de mentorat individualisé qui a déjà fait ses preuves au Cégep de Trois-Rivières et à l’UQTR » de préciser monsieur Lemaire.  

« Par ailleurs, nous poursuivrons la mise en place d’initiatives pour développer le goût d’entreprendre de nos élèves en vue de leur insertion professionnelle. Nos efforts ont porté leurs fruits depuis 2008 alors que 5 % de nos élèves réalisaient un projet entrepreneurial en classe. Le nombre de projets entrepreneuriaux réalisés par les élèves de nos écoles primaires et secondaires a connu une augmentation fulgurante depuis. En effet, près de 2 500 élèves, soit 27 % de nos jeunes, se sont impliqués dans la réalisation de 133 projets entrepreneuriaux l’an dernier : des réalisations concrètes qui permettent à nos élèves de découvrir des passions et de s’ouvrir aux réalités du monde du travail. Plus de 700 adultes en formation professionnelle ont également été sensibilisés aux enjeux régionaux de l’entrepreneuriat et à leur contribution future au marché de l’emploi ».

« Nous mettrons encore beaucoup d’emphase sur la valorisation de la formation professionnelle afin de faire en sorte que nos élèves optent davantage pour ce parcours de formation. Mentionnons, à titre d’exemple, les animations, Zoom sur les métiers, organisées auprès des élèves de 3e cycle du primaire et des élèves de 1er cycle du secondaire qui explorent de façon concrète les différents métiers de la formation professionnelle. Je pense également aux programmes offerts en concomitance qui permettent à l’élève de commencer l’apprentissage d’un métier tout en complétant ses trois matières de base de 4e ou de 5e secondaire ».  

« Nous pourrons également compter sur l’expertise d’une équipe particulièrement dynamique au sein de notre Service aux entreprises qui est toujours à l’affût pour développer des activités de formation appropriée afin de répondre aux besoins grandissants des entreprises. Cette année notamment, ils sont fiers d’annoncer qu’ils ont conclu une entente avec l’entreprise Artic Cat pour mettre sur pied une formation spécifique en français en Mécanique de véhicules légers. Ce programme était offert uniquement en anglais aux États-Unis. Il s’agit donc d’une très bonne nouvelle pour les quelque 100 concessionnaires du Québec qui pourront désormais compter sur une main-d’œuvre plus qualifiée ».

Le 2 novembre 2014 : votez pour l’avenir
De son côté, madame Bolduc a mentionné qu’elle souhaiterait que l’éducation se situe davantage au cœur des préoccupations des Québécois. « Un comité d’experts a récemment confirmé que les règles de bonne gouvernance étaient présentes dans le réseau scolaire québécois et a recommandé le maintien des commissions scolaires comme structure immédiate entre le gouvernement et les établissements d’enseignement. De plus, leurs coûts administratifs figurent parmi les plus bas. Je vous rappelle que les coûts administratifs de la Commission scolaire de l’Énergie se situent autour de 4,7 %. Conséquemment, avec les enjeux majeurs auxquels nous devons faire face, il serait maintenant primordial que l’éducation publique devienne une réelle priorité au Québec et soit davantage valorisée. Cessons de dénigrer la qualité de notre système d’éducation qui est l’un des meilleurs au monde et regroupons-nous ensemble pour l’améliorer. Pour démontrer notre appui dès maintenant, participons en grand nombre, aux prochaines élections scolaires qui auront lieu le dimanche 2 novembre.

« Nous souhaitons une très bonne année scolaire à tous nos élèves, à leurs parents, ainsi qu’à tout notre personnel »! de conclure madame Bolduc et monsieur Lemaire.

Profil de notre organisation
La Commission scolaire de l’Énergie possède une cinquantaine d’établissements, dont :
·         35 écoles primaires regroupées en 20 écoles;
·         7 écoles secondaires;
·         2 centres d’éducation des adultes;
·         2 centres de formation professionnelle.

Plus de 11 500 élèves bénéficient de nos services :
·         885 élèves au préscolaire (89 en maternelle 4 ans et 796 en maternelle 5 ans);
·         4 459 élèves pour l’ordre d’enseignement primaire;
·         3 363 élèves pour l’ordre d’enseignement secondaire;
·         1 297 élèves en formation générale des adultes;
·         1 582 élèves en formation professionnelle.
 
 
 
Source :
Renée Jobin
Coordonnatrice
Services du secrétariat général et des communications
Tél. : 819 539-6971, poste 2340
rjobin@csenergie.qc.ca