Accueil  ·  Nouvelles  ·  Récompenses pour la collaboration technologique dans le projet de bioraffinage dans le Haut Saint-Ma

Récompenses pour la collaboration technologique dans le projet de bioraffinage dans le Haut Saint-Maurice

10 juin 2014

Récemment se tenait à Montréal l’événement Célébrons le Partenariat de l’Association pour le développement de la recherche et de l’innovation du Québec (ADRIQ). Le projet d’implantation du bioraffinage à l’échelle communautaire dans le Haut Saint-Maurice a été récompensé. Ce projet de pyrolyseur mobile a particulièrement retenu l’attention de l’ADRIQ, car plusieurs partenaires travaillent ensemble à sa réalisation : le Centre de recherche sur les matériaux lignocellulosiques (Université du Québec à Trois-Rivières), la Ville de La Tuque, Innofibre (Cégep de Trois-Rivières) et l’École forestière de La Tuque. Notons aussi l’importance des entreprises forestières du Haut Saint-Maurice qui participent au projet.

L’École forestière de La Tuque est particulièrement fière d’être impliquée de près dans le projet qui regroupe 3 ordres d’enseignement : universitaire, collégial et professionnel. C’est depuis 2009 que M. Luc Marchand, directeur à la recherche et au développement en foresterie, participe aux travaux du comité de développement des énergies vertes de Ville de La Tuque, initiateur du projet de pyrolyse mobile.

Lorsque le pyrolyseur mobile sera installé pour la phase de démonstration dans la forêt d’enseignement et de recherche Mailhot, les élèves de l’École forestière de La Tuque seront mis à contribution pour l’alimenter et le faire fonctionner, multipliant ainsi leur connaissances en matière de foresterie, ce qui, par le fait même, contribuera à augmenter leur employabilité.

C’est en travaillant en concertation que les partenaires du projet désirent miser sur les atouts du milieu pour mieux faire face aux réalités. Le Haut Saint-Maurice possède l’expertise, les infrastructures et la matière première (la biomasse) pour mener à terme et assurer la pérennité de ce projet. Une fois en place, il contribuera, entre autres, aux efforts du milieu quant à la stimulation de l’entrepreneuriat par le développement de nouvelles entreprises dans le Haut St-Maurice. C’est grâce à l’appui financier de Développement Économique Canada et de la Fondation de l’UQTR que le pyrolyseur mobile a pu être acheté. Par ailleurs, un programme de recherche est actuellement financé par la Conférence régionale des élus de la Mauricie pour évaluer la faisabilité d’implanter des unités de pyrolyse mobile dans le Haut Saint-Maurice.
 
 
 
Source :
Josée Duchemin, responsable des communications
École forestière de La Tuque
Tél. : 819 676-3006, poste 6538
Information :
Luc Marchand, directeur à la recherche et au développement en foresterie
École forestière de La Tuque
Tél. : 819 676-3006, poste 6503