Accueil  ·  Nouvelles  ·  Du 4 au 15 février 2013 : 25e édition de la campagne de sécurité en transport scolaire

Du 4 au 15 février 2013 : 25e édition de la campagne de sécurité en transport scolaire

6 février 2013

Du 4 au 15 février 2013, la Commission scolaire de l’Énergie et les transporteurs scolaires de la région sont heureux de participer à la 25e campagne de sécurité en transport scolaire organisée par l’Association du transport écolier du Québec (ATEQ). Ils désirent profiter de l’occasion pour rappeler aux élèves, parents et automobilistes l’importance d’adopter un comportement sécuritaire à bord et autour des véhicules scolaires.

Sous le thème, M’as-tu vu?, le message de la campagne s’adresse d’abord à l’écolier en tant que principal responsable de sa sécurité. Les intervenants dans les écoles primaires ont d’ailleurs été invités à utiliser le matériel promotionnel pour rappeler les différentes consignes de sécurité aux élèves du préscolaire et du primaire. Un appel est également lancé aux automobilistes pour leur mentionner qu’il suffit de bien peu de temps pour assurer la sécurité des élèves. Un tel exercice de sensibilisation à la sécurité dans le transport scolaire ne saurait être couronné de succès sans l’implication de tous.

Outre la campagne de sécurité en transport scolaire, mentionnons que plusieurs actions ont été organisées cette année pour lutter et prévenir la violence et l’intimidation à bord des autobus scolaires. Une formation adéquate a en effet été donnée à plus de 200 transporteurs, chauffeurs et membres du personnel de bureau en complément des plans de lutte à l’intimidation et la violence qui ont été mis en place dans les écoles. Tous ont été sensibilisés à l’importance de développer un langage commun et de poser les actions requises.

Par ailleurs, 39 caméras de vidéosurveillance ont été installées dans certains véhicules afin d’assurer un environnement sain et sécuritaire aux élèves, un projet qui a rapidement fait l’unanimité auprès du comité consultatif du transport scolaire, formé de commissaires, représentants de directions d’établissement et du service de transport scolaire qui se sentent interpellés et désirent participer activement à la lutte collective contre l’intimidation et la violence.

Toutes les entreprises de transport scolaire possèdent au moins deux véhicules équipés de ces caméras de vidéosurveillance qui sont mises en fonction dès le démarrage du moteur et s’interrompent une dizaine de minutes après l’arrêt du véhicule. Seule la Commission scolaire de l’Énergie a accès aux images qui pourront être utilisées si une importante problématique persiste malgré la mise en place des moyens d’intervention habituels.

« Tous nos établissements désirent augmenter les facteurs de protection et ont mis en place des plans pour prévenir et lutter contre l’intimidation et la violence, mais ces gestes peuvent parfois être posés à l’extérieur, sur le chemin de l’école et à bord des autobus scolaires. Il fallait donc tout mettre en œuvre pour sécuriser aussi cet environnement » a mentionné le directeur général, monsieur Denis Lemaire.

Mentionnons que la Commission scolaire de l’Énergie organise le transport quotidien des élèves qui fréquentent ses écoles, mais également à la clientèle scolaire des écoles publiques anglaises de La Tuque et Shawinigan et d’une école privée, un territoire qui comprend 22 municipalités. 153 véhicules parcourent ainsi plus de 13 500 km chaque jour et permettent à près de 7 000 élèves du préscolaire, du primaire et du secondaire de se rendre en classe.

« Merci d’être vigilant dans les zones scolaires ou lorsque vous croisez un autobus scolaire! »
 
 
Source :
Renée Jobin
Conseillère en communication
Tél. : 819 539-6971, poste 2340
rjobin@csenergie.qc.ca