Accueil  ·  Nouvelles  ·  Prix de reconnaissance Essor, régions de la Mauricie et du Centre-du-Québec : les écoles Immaculée-C

Prix de reconnaissance Essor, régions de la Mauricie et du Centre-du-Québec : les écoles Immaculée-Conception et La Providence remportent un prix régional

16 octobre 2012

La ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport, Mme Marie Malavoy, et le ministre de la Culture et des Communications, M. Maka Kotto, félicitent chaleureusement les écoles gagnantes des Prix de reconnaissance Essor 2011-2012 pour les régions de la Mauricie et du Centre-du-Québec. Il s’agit de l’école Immaculée-Conception, pour son projet Shawinigan en légendes, musique et chansons et Shawinigan, notre histoire, et de l’école La Providence, pour son projet Au jardin du savoir, je me cultive. La cérémonie de remise des prix s’est déroulée aujourd’hui en présence de la chanteuse Brigitte Boisjoli, nouvelle porte-parole pour la promotion de La culture à l’école, de même que de nombreux intervenantes et intervenants des milieux scolaire et culturel de la région.
 
Le projet de l’école Immaculée-Conception, Shawinigan en légendes, musique et chansons et Shawinigan, notre histoire
Ce grand spectacle s’est articulé autour de quatre légendes régionales documentées par l’historien Mario Lachance. Se sont retrouvés sur scène les musiciens et choristes de l’école primaire Immaculée-Conception et de l’école secondaire Val-Mauricie, ainsi que les acteurs de l’école primaire Sainte-Marie. Tous se sont joints aux musiciens de l’Orchestre symphonique de jeunes Philippe-Filion de Shawinigan, au narrateur Martin Larocque et à deux auteurs-compositeurs professionnels de la région, Isabelle Lefebvre et Baptiste Prud’homme. Quant aux décors, ils ont été produits par les élèves d’arts plastiques de l’école secondaire des Chutes. L’organisation de ce spectacle a été l’occasion pour les enseignants et les élèves de l’école Immaculée-Conception de réaliser divers projets artistiques (murales, dessins, expositions thématiques, activités d’art dramatique) en relation avec ces légendes.
 
 
Mme Carole Gaudet, directrice de la Direction régionale de la Mauricie et du Centre-du-Québec du ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport, Mme Brigitte Boisjoli, porte-parole de La culture à l’école, M. Normand Piché, directeur adjoint des services éducatifs de la Commission scolaire de l’Énergie, Mme Julie Lefebvre, enseignante en musique et responsable du projet, et Mme Marie-Pier Dion, représentante de la direction régionale du ministère de la Culture et des Communications.
Photo : Stéphane Daoust


Le projet de l’école La Providence, Au jardin du savoir, je me cultive
Au jardin du savoir, je me cultive, c’est la combinaison d’un projet intergénérationnel et de la création d’une murale, parrainés par l’artiste Marguerite Boivin et le comité culturel de Saint-Tite. Après la découverte de héros de la littérature, chacun s’est choisi un talent à partager et à illustrer sur le thème du jardin où fleurissent les rêves. Toutes les créations, réalisées sur l’aluminium, le bois et le cuir, ont servi à confectionner une œuvre intitulée « Notre jardin de rêves ». Les jeunes ont ensuite été invités à se rendre à la bibliothèque municipale, où se tenaient une exposition sur le thème des rêves d’action ainsi qu’un atelier d’art, tous deux animés par l’artiste. Depuis, au fil du temps, grandit et croît cette plante grimpante regorgeant de rêves, qui s’accroche désormais au mur de l’école La Providence de Saint-Tite.
 
 
 
On retrouve, de gauche à droite : Mme Carole Gaudet, directrice de la Direction régionale de la Mauricie et du Centre-du-Québec du ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport, Mme Brigitte Boisjoli, porte-parole de La culture à l’école, Mme Marguerite Boivin, artiste ayant collaboré au projet, M. Éric Rivard, directeur de l’école La Providence, et Mme Marie-Pier Dion, représentante de la direction régionale du ministère de la Culture et des Communications. 
Photo : Stéphane Daoust
                               
                                                                               
Les écoles Immaculée-Conception et La Providence, à l’instar des autres récipiendaires des prix régionaux qui seront remis aux quatre coins du Québec au cours de l’automne, reçoivent une bourse de 2 000 $, accordée conjointement par le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport et le ministère de la Culture et des Communications. Chaque école gagnante d’un prix régional court également la chance de remporter l’un des prix nationaux qui seront remis à l’occasion du grand gala des prix Essor, en février prochain.

« Le fait de participer à des projets et à des événements culturels à l’école constitue une grande source de motivation et favorise l’estime de soi. J’encourage tous les jeunes à faire de leur école un lieu de vie dynamique et stimulant », a affirmé la chanteuse Brigitte Boisjoli.

Rappelons que les Prix de reconnaissance Essor soulignent chaque année le travail et la passion des pédagogues et des responsables scolaires qui assistent les jeunes dans la réalisation de projets novateurs et imaginatifs, en étroite collaboration avec les ressources culturelles du milieu.
 
 
 
 
Information :
Esther Chouinard, responsable des relations avec les médias
Ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport
Tél. : 418 528-2265, poste 3144
 
Annie LeGruiec, responsable des relations avec les médias
Ministère de la Culture et des Communications
Tél. : 418 380-2363, poste 7371