Accueil  ·  Nouvelles  ·  4e Gala entrepreneurial : cent façons d'entreprendre et de réussir!

4e Gala entrepreneurial : cent façons d'entreprendre et de réussir!

30 avril 2012

La Commission scolaire de l’Énergie est très fière de souligner l’engagement de plus de 1 600 élèves de ses écoles primaires et secondaires impliqués cette année dans la réalisation de projets entrepreneuriaux. Elle a profité de son 4e Gala entrepreneurial, le jeudi 26 avril à l’auditorium de l’école secondaire des Chutes, pour les mettre en valeur et annoncer les dix finalistes régionaux au Concours québécois en entrepreneuriat. Pour le directeur général, monsieur Denis Lemaire, « La mobilisation des directions d’établissement et de leur équipe, ainsi que le cercle de l’énergie en entrepreneuriat qui a réuni vingt-six écoles autour du partage de bonnes pratiques en entrepreneuriat, sont sans doute des ingrédients à succès dans cette belle aventure ».

De la maternelle, dans une catégorie hors-concours, en passant par tous les cycles du primaire, du secondaire et de la formation des adultes, les élèves ont entrepris de répondre à des besoins ou des problématiques de leur entourage en mettant en œuvre des services, des événements ou de nouveaux produits. Chaque projet a été l’occasion de travailler auprès des élèves les qualités entrepreneuriales, telles la créativité, l’autonomie, la ténacité, la confiance en soi, la solidarité et le leadership en plus de profiter des projets pour explorer les réalités de leur milieu.

Parmi onze projets hors-concours réalisés en maternelle, le projet Ah! Ces gentils toutous de la maternelle de madame Line Deschênes (École Saint-Paul de Shawinigan, secteur Grand-Mère) visait à sensibiliser les propriétaires de chiens que la cour de l’école doit demeurer propre après le départ des quatre pattes.
 
 
De gauche à droite, on retrouve Marie-Josée Mercure, directrice de l’école de Sainte-Flore, Saint-Paul, Line Deschênes, enseignante et responsable du projet, Steve Bernier, conteur et animateur de la soirée, Réal Julien, commissaire et Isabelle Soucy, agente de sensibilisation à l’entrepreneuriat jeunesse au Carrefour jeunesse-emploi de Shawinigan et membre du jury, avec 2 jeunes élèves qui ont participé au projet.


Au 1er cycle du primaire où, de l’avis des organisateurs, les neuf projets déposés ont été particulièrement bien présentés, la palme a été remportée par la classe de madame Julie Hamel (École Centrale de La Tuque) pour la réalisation de quatre courts métrages avec les Éditions Sauvons la Terre, en ligne sur http://recit.csenergie.qc.ca/Centrale/spip.php?article197.

 
 
De gauche à droite, Steve Bernier, Louise Roy, directrice de l’école Centrale, Julie Hamel, enseignante et initiatrice du projet, Réjean Gélinas, commissaire et Marie-France Hinse, agente de promotion à l’entrepreneuriat collectif jeunesse à la CDR régional Centre-du-Québec – Mauricie avec trois élèves.


 
 
 
Au 2e cycle du primaire, réunissant quatorze classes de 3e et 4e années, les honneurs ont été remportés par le projet Lecture sur mesure de la classe de madame Marie-Claude Cantin, également de l’école Centrale de La Tuque. Ce projet de production de livres de lecture électronique s’adresse aux plus petits afin de développer le plaisir de la lecture.


 
 
De gauche à droite, Louise Roy, directrice de l’école Centrale, Patricia Pépin, commissaire, Steve Bernier et Diane Samson, commissaire et membre du jury, avec 4 élèves.



 
 
 
 
Les plus vieux du primaire, en 5e et 6e année, ont déposé vingt projets parmi lesquels, La Coupe Memorial de monsieur Sylvain Giguère de l’école Saint-Charles-Garnier sera l’occasion d’une grande exposition de nombreux clubs juniors canadiens à Espace Shawinigan.

 
De gauche à droite on retrouve, Steve Bernier, Julie Marchand, directrice de l’école Saint-Charles-Garnier, Saint-Joseph, Vital Grenier, représentant du bureau du député de Saint-Maurice, Claude Pinard, Sylvain Giguère, enseignant responsable du projet et Maurice Poudrier, commissaire et membre du jury, avec des élèves.


 
 
Le secondaire est davantage actif à la suite des efforts de mobilisation de la Commission scolaire cette dernière année. En 1re et 2e secondaire, l’école des Boisés de Saint-Alexis-des-Monts remporte les honneurs avec le projet Mirage au Mali de mesdames Francyne Plante et Christine Déry. En plus d’organiser divers moyens de financement pour procurer gratuitement des fournitures scolaires aux élèves dans le besoin, le projet a  permis d’équiper en matériel scolaire des enfants de l’école de Daoudabougou à Bamako au Mali.

 
 
 
De gauche à droite, Diane Samson, commissaire et membre du jury, Francyne Plante, enseignante, Lise Dubuc, directrice de l’école des Boisés, Christine Déry, enseignante et Steve Bernier, entourés de quelques élèves.


 
 
 
En 2e cycle du secondaire, regroupant les 3e, 4e et 5e années, Les chemins de la liberté des élèves de l’école secondaire Paul-Le Jeune de Saint-Tite en compagnie de leur enseignant, monsieur Jean-Pierre Frigon, a organisé une cérémonie Hommage aux anciens combattants à l’école et lors d’un voyage en Normandie.

 
De gauche à droite, Martin Lafrenière, commissaire, Jean-Pierre Frigon, enseignant responsable du projet, Denis Bourassa, directeur adjoint à l’école secondaire Paul-Le Jeune, Yves Dessureault, directeur à l’école secondaire Paul-Le Jeune, Catherine Côté Denis, agente de sensibilisation à l’entrepreneuriat jeunesse au Carrefour jeunesse-emploi de Mékinac et Steve Bernier, entourés de quelques élèves qui ont participé au projet.



Un second projet, dans la catégorie hors-concours, a permis d’honorer le projet L’informatique au bout des doigts, également de l’école secondaire Paul-Le Jeune. Ce projet a permis à deux élèves de relever le défi d’enseigner l’informatique à des citoyens à la suite du départ de leur formateur.

 
 
 
De gauche à droite : Denis Bourassa, directeur adjoint à l’école secondaire Paul-Le Jeune, Danielle Bolduc, présidente de la Commission scolaire de l’Énergie, Yves Dessureault, directeur à l’école secondaire Paul-Le Jeune et Steve Bernier.




 
La catégorie de l’adaptation scolaire au secondaire est de loin la plus engagée en entrepreneuriat puisque dix-neuf projets provenant des écoles secondaires des Chutes, du Rocher, Paul-Le Jeune et Val-Mauricie ainsi que du (Centre d’apprentissage et de formation en entrepreneuriat (C.A.F.E.) ont été soumis. Le projet de la classe de monsieur Lin Dessureault, SLAM 61, a séduit le jury. Cette forme d’expression entre la poésie et l’art oratoire, qui connaîtra sa diffusion à l’occasion d’un événement organisé à Saint-Tite au début de mai, aura permis aux adolescents de prendre position sur de grands enjeux humains les touchant.
 
 
 
De gauche à droite, on retrouve Diane Samson, commissaire et membre du jury, Lin Dessureault, enseignant responsable du projet, Yves Dessureault, directeur à l’école secondaire Paul-Le Jeune, Jean-Sébastien Defoy, enseignant, Denis Bourassa, directeur adjoint et Steve Bernier, avec quelques élèves.


 
 
 
 
Pour la formation des adultes, trois projets du Centre d’éducation des adultes du Saint-Maurice ont concouru et le choix s’est arrêté sur le projet des élèves de madame Denise Lafond, Création de courts métrages sur des projets entrepreneuriaux. Les capsules vidéo, déposées sur le site Internet de la Commission scolaire, permettront de démystifier l’entrepreneuriat au primaire.


 
 
De gauche à droite, Jean-Yves Tremblay, pro-maire et conseiller municipal à la ville de Shawinigan, Denise Lafond, enseignante et directrice adjointe par intérim du Centre d’éducation des adultes du Saint-Maurice, des élèves, Maurice Poudrier, commissaire et membre du jury avec Steve Bernier à l’avant.

 
 
 
 
Le grand nombre de projets déposés par la Commission scolaire de l’Énergie cette année lui donne droit à l’envoi de trois autres finalistes régionaux. Le jury, composé de madame Diane Samson et monsieur Mauricie Poudrier (commissaires), de madame Isabelle Soucy (CJE de Shawinigan), de madame Marie-France Hinse (Coopérative de développement régional) et de monsieur Denis Morin (directeur-conseil en entrepreneuriat à la commission scolaire) a donné un laissez-passer à :

 
 
Un livre de recettes pour sauver la planète, des élèves de mesdames Julie Perron et Annie Jacques de l’école de la Tortue-des-Bois de Saint-Mathieu-du-Parc.  De gauche à droite, Kathleen Lemay, technicienne en éducation spécialisée, Jacynthe Daigle, un parent, Alain Gervais, commissaire et Steve Bernier, animateur de la soirée, avec 2 élèves

 
 
 

 
 
Parcours S3 (parcours récréo-touristiques) de madame Isabelle Martin et monsieur André Bleu-Voua de l’école des Boisés (Saint-Alexis-des-Monts). De gauche à droite, André Bleu Voua et Isabelle Martin, enseignants responsables du projet, Lise Dubuc, directrice de l’école des Boisés, Marie-France Hinse, agente de promotion à l’entrepreneuriat collectif jeunesse à la CDR régional Centre-du-Québec – Mauricie, avec des élèves.



 
 Éco-Napperons (production de napperons écologiques) des élèves de madame Jeany Lachance (école secondaire des Chutes).De gauche à droite, Jeany Lachance, enseignante responsable du projet, 2 élèves, Jacinthe Filion, directrice adjointe à l’école secondaire des Chutes, Renée Jobin, membre du comité organisateur du Gala entrepreneurial, et Audrey Lafrenière, agente de sensibilisation à l’entrepreneuriat jeunesse au Carrefour jeunesse-emploi de Maskinongé.




Animé par le conteur Steve Bernier avec la participation de jeunes artistes de plusieurs écoles, le gala s’est terminé par la remise de trois prix spéciaux :
 
 
 L’école La Providence de Saint-Tite a remporté le prix École en santé avec le projet SOS Chaussettes des élèves de madame Danielle Pittet qui visait à produire des marionnettes et un castelet pour le travail des habiletés sociales et de l’estime de soi dans une classe de maternelle. De gauche à droite on retrouve Steve Bernier, Marie Huard, intervenante et éducatrice physique, Chantal St-Pierre, intervenante pour le Centre de santé et de services sociaux de l’Énergie, et Danielle Pittet, enseignante, avec quelques élèves.


 
 L’école de la Passerelle, de Notre-Dame-de-Montauban, a reçu le prix pour l’approche orientante avec le projet théâtral La fumée, c’est assez! De gauche à droite, Denis Berthiaume, directeur de l’école de la Passerelle, Le Sablon d’Or, Masson, Annie Gagnon, enseignante responsable du projet, Danielle Bolduc, présidente de la Commission scolaire de l’Énergie, Martin Giguère, enseignant et Steve Bernier, entourés de quelques élèves.
 
 
 
 
 
 
 
 
Enfin, pour la 3e année consécutive, l’école des Boisés de Saint-Alexis-des-Monts, remporte le Prix Entreprendre avec énergie, soulignant les efforts de l’école qui compte le plus grand nombre d’élèves et de projets au Concours québécois en entrepreneuriat.  





Dans la foulée de la mobilisation de la Mauricie en faveur de l’entrepreneuriat, la présidente, madame Danielle Bolduc, rappelle qu’en multipliant par trois le nombre d’élèves impliqués dans des projets entrepreneuriaux cette année, la Commission scolaire de l’Énergie est fière de contribuer à préparer une relève plus entrepreneuriale dans la perspective d’efforts à long terme.

La Concours québécois en entrepreneuriat en est sa 14e édition au plan national. « Grâce aux efforts de la Commission scolaire de l’Énergie qui a déposé 76 des 116 projets étudiants en Mauricie, la région se situe parmi les régions les plus actives du Québec alors que 18 % des élèves de l’Énergie y sont impliqués, une progression de 370 % par rapport à l’an dernier » de conclure Denis Morin, directeur-conseil en entrepreneuriat.
 
 
Source :
Renée Jobin
Conseillère en communication
Tél. : 819 539-6971, poste 2340
rjobin@csenergie.qc.ca
Information :
Denis Morin
Directeur-conseil en entrepreneuriat
Tél. : 819 539-6971, poste 2320
dmorin@csenergie.qc.ca